Sport

La pratique d’une activité physique est recommandée et participe au bien-être général

 


Quel que soit l'âge et l’avancée de la maladie, l’activité physique régulière doit s’intégrer dans le programme de traitement des personnes atteintes de mucoviscidose.1 Toutefois, cela doit se faire en concertation avec votre médecin, votre infirmier(ière) ou votre kinésithérapeute afin de vous assurer que l’activité est appropriée à votre situation.

Les activités « cardio » (qui augmentent la fréquence cardiaque) améliorent la force musculaire. Elles sont reconnues comme particulièrement bénéfiques pour les personnes atteintes de mucoviscidose. Celles-ci peuvent également pratiquer le jogging, le football, la natation ou la danse.2

Toutefois, certains sports peuvent ne pas convenir aux personnes atteintes de mucoviscidose. Les activités en altitude, ou celles où une forte pression est exercée sur les poumons peuvent être risquées (ex., plongée).3

 

Si vous souhaitez pratiquer une nouvelle activité sportive, votre médecin, votre infirmier(ière) ou votre kinésithérapeute vous aideront à intégrer cette activité dans votre vie et votre programme quotidien.

N’oubliez pas que :

  • Tout exercice physique est bénéfique.
  • Choisir une activité que vous apprécierez, et qui comprend idéalement des exercices cardiovasculaires, vous aidera à la suivre.
  • Vous pouvez pratiquer avec des amis et/ou la famille pour vous soutenir et vous motiver.
  • Les activités peuvent être réparties dans la journée. Les activités qui durent 15 à 30 minutes sont à privilégier.
  • Commencez votre programme d’exercices lentement et augmentez le rythme petit à petit.
  • Si votre corps vous dit que l’exercice est trop dur, il faut ralentir ou s’arrêter.
  • Votre activité doit s’intégrer dans votre programme de traitement, vos prises de repas, de collations et de boissons.
  •  

Lorsque vous voulez vous entraîner, vérifiez que les conditions climatiques sont adéquates

Les personnes atteintes de mucoviscidose doivent faire attention à la chaleur et à l’humidité car la transpiration due à l’effort peut provoquer une perte de sel accrue et une déshydratation. N’oubliez pas que dans la mucoviscidose, la perte de sel dans la sueur est augmentée.4

Références

  1. Smyth A, et al. European Cystic Fibrosis Society Standards of Care: Best Practice guidelines. J Cyst Fibros. 2014;13:S23–S42.

  2. John Hopkins Cystic Fibrosis Centre website.

  3. Hirche T, et al. Travelling with cystic fibrosis: Recommendations for patients and care team members. J Cyst Fibros. 2010;9:385-399.

  4. O'Sullivan B, Freedman S. Cystic fibrosis. The Lancet. 2009;373(9678):1891-1904.

Contenus en liens